Le parcours botanique de Saint-Jean-de-Cuculles



Partez à la découverte de la diversité de la flore présente dans notre beau village de Saint-Jean-de-Cuculles. Le long de ce parcours botanique vous pourrez admirer des arbres remarquables marqués par 62 panonceaux descriptifs. Pour refermer ce parcours afin qu'il forme une boucle, il est complété par une découverte des anciens puits et du centre historique du village, avec son point de vue exceptionnel depuis l'esplanade.

Au départ de La Cazarelle

En sortant de l'impasse des Rainettes, tournez à droite et remontez le chemin de Bassac jusqu'à son extrémité et tournez à gauche sur le chemin du Truc de Laval. Poursuivez le parcours indiqué sur la carte dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.


Le long du chemin du Fond des Bois et en revenant du lieu-dit Les Moulières, admirez la vue sur le village de Saint-Jean-de-Cuculles et le clocher de son église du 11ème siècle, avec le Château de Montferrand en arrière-plan.


Vous découvrirez les espèces suivantes :

Amandier



Arbre poussant au bord des chemins ou cultivé dans des vergers, dépassant les 8 mètres de haut.
Ses gros bouquets blanc ou rose annoncent dès janvier la venue prochaine du printemps et en font un bel arbre d'ornement.


Description de l'Amandier sur Wikipédia

Arbousier



Arbre à feuilles persistantes, il présente en même temps, d’octobre à décembre, ses fleurs et ses fruits. On le surnomme arbre à fraises car l'arbouse qui est comestible devient rouge en mûrissant.


Description de l'Arbousier sur Wikipédia

Bois joli



Arbuste d'environ 1 mètre de haut, à feuilles allongées et caduques. Les fleurs rouges ou roses très odorantes naissent en février et les feuilles au printemps. Les fruits rouges qui murissent en été sont appréciés des oiseaux mais sont très toxiques pour les mammifères.


Description du Bois joli sur Wikipedia

Cerisier de Sainte Lucie



Arbuste très résistant qui sert de porte-greffe aux cerisiers et aux pruniers. Il dégage la même odeur que le foin fraichement coupé. Ses fruits rouges puis noirs ne sont pas comestibles car très amers. Ses feuilles sont toxiques.


Description du Cerisier de Sainte Lucie sur Wikipedia

Platane d'Orient



Cette espèce était autrefois utilisée comme ornement mais elle a été supplantée par le platane commun, utilisée surtout le long des routes pour son ombre.


Description du Platane d'Orient sur Wikipedia

Poirier à feuilles d'amandier



Petit arbre à feuilles caduques étroites et elliptiques, entières ou formées de 3 lobes très peu prononcés. Les fleurs formées de 5 pétales blanc obtus au sommet apparaissent de mars à avril. Les fruits sont marron clair.


Description du Poirier à feuilles d’amandier sur Wikipédia

Romarin



Arbuste buissonnant typique de la garrigue, il est très apprécié en cuisine pour son arôme.

Ses fleurs bleues apparaissent dès février.


Description du Romarin sur Wikipédia

Thym



Plante très aromatique abondante dans la garrigue.


Description du Thym sur Wikipedia

Vigne



Plante grimpante qui s'accroche au moyen de vrilles. Cultivée pour son raisin, la vigne se décline en de nombreux cépages. Ses fruits formés en grappes sont consommés frais (raisin de table) ou sec ou sous forme de vin produit à partir de la fermentation du moût (raisin écrasé).


Description de la Vigne sur Wikipedia 

Laurier Tin



Arbuste à feuilles persistantes, dont le fruit, non commestible, est une drupe bleu-noir d'un demi-centimètre de diamètre.


Description du Laurier Tin sur Wikipedia

Chêne pubescent



Chêne de 15 à 25 mètres de haut, à feuillage caduque marcescent, c'est-à-dire dont les feuilles mortes ne chutent qu'au printemps lors de la pousse des nouvelles feuilles.

C'est l'une des principales espèces de chêne utilisée pour la trufficulture.


Description du Chêne pubescent sur Wikipedia

Chêne Kermès



Appelé aussi chêne des garrigues, c'est un arbuste à feuilles persistantes très répandu dans cette végétation. Moins rustique que le chêne vert il forme des fourrés impénétrables en raison de des feuilles épineuses.

Grâce à sa souche drageonnante il repousse vigoureusement après un incendie.


Description du Chêne Kermès sur Wikipedia

Chêne vert



Espèce emblématique de nos garrigues, c'est un grand arbre de 20 à 30 mètres de haut au feuillage persistant vert foncé.

Son fruit, le gland, de couleur brune, est très apprécié des sangliers.


Description du Chêne vert sur Wikipedia

Figuier



Petit arbre de 3 à 7 mètres de haut, à grandes feuilles caduques de formes variées. Son fruit, la figue, est délicieux.

La figue coupée en deux laisse apercevoir 1000 fleurs environ : les fleurs femelles à style allongé et les fleurs mâles en lamelles.


Description du Figuier sur Wikipedia

Micocoulier



Arbre à feuilles caduques emblématique de la Provence, il est très apprécié pour la qualité de son bois à la fois dur, résistant et souple, avec lequel on fabrique des manches d'outils, des avirons, des cravaches, des instruments de musique, des roues de charrette, des cannes à pêche...

Son fruit, la micocoule, est commestible.


Description du Micocoulier sur Wikipedia

Nerprun Alaterne



Cet arbuste des garrigues à feuilles persistantes constitue l'un des meilleurs choix pour constituer la structure persistante d'un jardin sec. Ses fleurs légèrement odorantes sont jaunâtres et peu visibles. Ses fruits, de petites baies rouges puis noires, sont appréciés des oiseaux migrateurs.


Description du Nerprun Alaterne sur Wikipedia

Olivier



Arbre sacré à la longévité exceptionnelle qui peut atteindre plus de 3000 ans. On trouve dans la garrigue des oliviers qui avaient pourtant complètement gelé en 1956.Ses feuilles sont persistantes et ses fruits sont des drupes charnues à noyau dur qui deviennent noires à maturité. Son bois très dur permet de tailler des ustensiles de cuisine.


Description de l'Olivier sur Wikipedia

Paliurus



Arbuste épineux surnommé « épine du Christ » car il aurait servi à fabriquer sa couronne. En effet les tiges brunes, charnues et très ramifiées, se tordant et s'entremêlant les unes aux autres, sont recouvertes de nombreuses épines acérées pouvant dépasser 3 cm de long. De plus sa sève est très irritante.

En hiver il ne reste sur ses branches que des fruits secs en forme de soucoupe volante.


Description du Paliurus sur Wikipedia

Ciste de Montpellier



Arbrisseau très odorant à fleurs blanches au printemps, dont les feuilles persistantes sont poisseuses et très inflammables.

Description du Ciste de Montpellier sur Wikipedia

Érable de Montpellier



Arbre à feuilles caduques d'un vert clair se distinguant facilement virant au jaune et rouge flamboyant à l’automne. Ses fruits sont des disamare qui chutent en tournoyant comme un rotor d’hélicoptère.


Description de l'Érable de Montpellier sur Wikipedia

Filaire à feuilles étroites



Arbuste buissonnant au feuillage persistant, très résistant au vent et à la sécheresse. Ses fleurs sont petites et blanches et ses fruits ronds sont bleu-violacé très appréciés des oiseaux en automne.


Description du Filaire à feuilles étroites sur Wikipedia

Frêne du Midi



Grand arbre à feuilles caduques, appréciant les lieux humides.
Le bois de frêne, de couleur blanc nacré, est un bois de qualité, à la fois dur et résistant à la flexion. Autrefois utilisé pour les manches d'outils, les membrures des navires ou les raquettes de tennis, il est aujourd'hui utilisé pour la construction d’escalier et dans l'ameublement pour les pièces de mobilier cintré.


Description du Frêne du Midi sur Wikipedia

Lierre grimpant



Arbuste à longues tiges ligneuses munies de crampons lui servant à coloniser ses voisins.
Les fleurs fructifient en de petites baies noires dont se nourrissent les oiseaux.

Le lierre n'est pas un parasite de l’arbre qui le porte, au contraire ; le couple arbre-lierre est très propice à la biodiversité.


Description du Lierre grimpant sur Wikipedia

Jujubier



Petit arbre d'origine asiatique dont les fleurs apparaissent à la base des feuilles caduques oblongues. Son fruit, le jujube, ou datte rouge chinoise, dont le goût est proche de la datte et de la pomme verte, est riche en vitamine et sont utilisés dans la médecine traditionnelle chinoise.


Description du Jujubier sur Wikipedia

Cade



Petit arbre caractéristiques de la garrigue. Les feuilles persistantes en aiguilles présentent deux bandes blanches sur la face supérieure (ce qui permet de faire la distinction avec le genévrier dont les aiguilles n'ont qu'une seule bande blanche). Les fruits sous forme de baies brun-rouge, sont comestibles. Le bois très dur mais cassant, quasiment imputrescible, est esthétique et très parfumé. Il sert d'objets d'art, d'anti-insectes et anti-mites, et à la fabrication d’huile de cade et d'huile essentielle.


Description du Cade sur Wikipedia

Orme champêtre



Arbre à feuilles caduques, décimé par la graphiose, champignon pathogène transmis par le scolyte de l’orme, un insecte qui consomme l’écorce de l’arbre. Les champignons bouchent les vaisseaux conducteurs de sève, la sève ne peut plus s’élever au-delà de 7 m, toute la partie haute de l’orme meurt, et parfois l’arbre entièrement.


Description de l'Orme champêtre sur Wikipedia

Peuplier blanc



Arbre à feuilles caduques 15 à 20 mètres de hauteur. Son écorce blanche, lisse, devient épaisse, grise et rugueuse avec les années, puis finit par se crevasser et former des lenticelles en forme de losanges. Son bois peu dense se travaille facilement, mais se polit mal. On en fait généralement de la pâte à papier, des allumettes, des emballages ou contreplaqués, mais il est aussi utilisé comme bois de charpente. C'est un combustible très médiocre, qui produit peu de chaleur à la combustion.


Description du Peuplier blanc sur Wikipedia

Pin d'Alep



Arbre très répandu dans la région, colonisant les terres en friche. Ses aiguilles doubles persistent 2 à 3 ans. Ses branches fragiles cassent facilement, notamment sous le poids de la neige. Son bois est utilisé pour l’industrie papetière, la caisserie, l’emballage, la charpente. Sa grande inflammabilité cause d’énormes incendies les étés très chauds et secs. Il se régénère facilement après un incendie.


Description du Pin d'Alep sur Wikipedia

Pistachier lentisque



Petit arbuste à feuilles persistantes qui rougissent en été par forte chaleur. Il donne une résine ou gomme de Kios qui durcit au contact de l'air, utilisée pour les soins dentaires Elle est consommable (au gout de réglisse) et sert aussi pour des confiseries ou des boissons alcoolisées. On en extrait également une huile essentielle utilisée en pharmacologie et en parfumerie. Des cure-dents fabriqués avec ses rameaux sont connus pour resserrer les gencives.


Description du Pistachier lentisque sur Wikipedia

Pistachier térébinthe



Arbuste à feuilles caduques vertes au printemps et rouge flamboyant en automne. De son écorce est extraite la térébenthine. Les fruits de la taille d'un petit pois et en grappes sont blancs, puis roses, rouges et enfin bruns à maturité. Ils dégagent une forte odeur de résine.


Description du Pistachier térébinthe sur Wikipedia

Laurier sauce



Arbre à feuillage persistant de 3 à 10 mètres, dont les feuilles sont utilisées en cuisine pour la préparation des marinades, daubes, ou terrines.
Les baies de laurier sont utilisées depuis l'antiquité pour la fabrication du savon d’Alep. Au Moyen Âge, celui qui réussit ses examens est appelé "lauréat" ; il reçoit une couronne de laurier portant des baies (bacca laurea), d'où "baccalauréat", littéralement "baies de laurier".


Description du Laurier sauce sur Wikipedia